09 Sep 2020
évolution professionnelle

Parfois, une évolution professionnelle peut être extrêmement rapide, voire violente, sans temps d’anticipation et se traduit par une rupture. Remaniement d’équipe, changement de stratégie ou situation de crise, ces ruptures générent un stress élevé. En effet, on doit en même temps faire le deuil d’une entreprise dans laquelle on s’est investi et rechercher activement un emploi.

Dans ces conditions, ce n’est pas facile d’avoir les bons réflexes pour éviter les erreurs et réussir son évolution professionnelle

Voici quatre conseils concrets pour réussir la transition.

Restez joignable : ou comment peut-on vous contacter pour vous proposer un poste ?

En quittant votre poste, vous laissez vos « attributs » professionnels : l’adresse email, la messagerie et son historique. Il y a peut-être aussi votre téléphone portable, avec votre précieuse liste de contacts, votre numéro professionnel…. Bref, tous les outils qui ont été pendant des années vos moyens de communication privilégiés.

Mais comment faire quand tout ceci est brutalement coupé ? Car pouvoir communiquer facilement est crucial dans ce type de situation. Votre réseau aura certainement des informations à vous transmettre, ou une mise en relation à vous proposer avec une personne avec laquelle vous avez des intérêts communs dans le cadre de votre recherche. Vous aurez besoin de recontacter rapidement une entreprise qui diffuse un poste correspondant à votre profil….

Alors, pour que l’on puisse vous contacter, ne perdez pas de temps : dès que vous apprenez que vous allez quitter l’entreprise, veillez à vous équiper :

  •  Créez une adresse mail personnelle simple et professionnelle grâce à un des nombreux éditeurs fournissant ce service.
  • Créez votre ligne téléphonique : s’il vous est impossible de conserver votre ancien numéro, créez un nouvel abonnement immédiatement. Cela vous permettra de transférer facilement votre liste de contacts.
  • Pour conserver l’accès à vos réseaux sociaux, intégrez à ceux-ci votre adresse mail personnelle, qui reste valable quel que soit le changement de poste.
  • Et surtout, surtout, pensez à diffuser vos nouvelles coordonnées à vos contacts, à vos réseaux.

Restez visible : pour être informé des opportunités et éviter de sortir des circuits

Très vite, vous constaterez une très nette baisse des « appels entrants ». L’enjeu sera de maintenir le lien avec vos réseaux alors que vous n’avez plus les occasions professionnelles de les côtoyer, voire de leur rendre des services.

Organisez votre veille d’information sur l’actualité, les événements et les occasions de rencontres. Planifiez votre agenda et vos rendez-vous pour cultiver régulièrement vos contacts. Publiez sur les réseaux sociaux, avec une ligne éditoriale qui corresponde à votre recherche d’emploi …. Toujours bien sûr dans une optique ouverte sur les autres, pour qu’on pense à vous en cas d’opportunités correspondant à vos attentes.

Clarifiez votre projet pour tenir compte de votre évolution professionnelle avant de diffuser votre CV

Le premier réflexe est souvent de refaire son CV, outil magique de la recherche d’emploi !

Le CV n’est pourtant qu’un élément de votre démarche, au service de votre stratégie de recherche. Avant de le refaire, clarifiez qui vous êtes, ce que vous avez envie de faire, où, avec qui. Cela vous permettra de faire passer un message clair à vos interlocuteurs. Ils pourront se faire une idée de ce que vous souhaiter en terme d’évolution professionnelle.

Votre CV ne sera pertinent et percutant qu’une fois cette étape franchie. En effet, vous saurez dès lors quels arguments vous souhaitez mettre en valeur et dans quel objectif.

Gérez votre énergie : Sachez vous ménager et organiser votre nouvel équilibre.

Une rupture brutale de rythme, notamment après des périodes intenses, peut engendrer un grand vide voire une décompression très dangereuse dans une étape d’évolution professionnelle.

Il est particulièrement important de trier vos priorités réelles pour prendre le temps de récupérer et de savoir écouter votre corps. La fatigue n’est pas la meilleure alliée pour décrocher un nouvel emploi !

Nous espérons que ces quelques réflexes vous seront utiles pour gérer l’urgence, le temps de mettre en place une vraie stratégie de recherche d’emploi.

Article rédigé par Bénédicte Baradel et Dalila Abgrall