28 Jan 2019

Dans notre vie professionnelle, les occasions et les enjeux de communication sont nombreux. Il peut s’agir pour certains d’un entretien de recrutement, pour d’autres d’une demande à faire à son N+1, ou encore pour le Dirigeant d’une présentation stratégique qu’il souhaite transmettre à son équipe.

Dans toutes ces situations, entrent en scène un émetteur , un récepteur et des messages transmis selon des modalités qui parfois peuvent échapper aux protagonistes.

Afin d’améliorer notre capacité à communiquer efficacement, rappelons-nous certains des fondements de la communication, sous l’éclairage de Paul Watzlawick, théoricien de ce sujet et auteur d’une « Logique de la communication ». Identifions également quelques pistes pour mieux transmettre nos messages.

« On ne peut pas ne pas communiquer »

Nous communiquons en permanence , même lorsque nous ne parlons pas et restons silencieux.

Notre façon de nous vêtir et de nous coiffer transmet quelque chose de nous. La façon de nous mouvoir et les expressions de notre visage sont aussi une forme de communication. Lorsque nous détournons le regard ou soupirons, il s’agit de comportements qui expriment quelque chose au delà des mots. Il est tout simplement impossible de ne pas communiquer.

Conscientiser cet axiome peut nous aider lorsque nous rencontrons une personne avec laquelle nous avons un enjeu fort de communication. Pensez à cette dimension si vous êtes candidat à un poste et que vous allez rencontrer le recruteur. Que voulez-vous inspirer par la tenue que vous avez choisie, par votre coupe de cheveux? Pensez-y aussi si vous êtes manager ou dirigeant et que vous voulez insuffler une nouvelle vision à vos équipes : en dehors des mots, comment incarnez-vous votre vision?

Deux niveaux de communication : le contenu et la relation

Lorsque nous communiquons, deux niveaux interviennent simultanément.

Il y a celui du contenu, c’est-à-dire les informations que nous voulons transmettre. Face au recruteur, le candidat veut convaincre des compétences qu’il a acquises à travers le récit de ses réalisations au cours de sa carrière.

Et il y a le niveau de la relation entre les deux protagonistes. Celui-ci interfère sur le contenu du message et peut lui donner un sens différent. Le niveau relationnel s’exprime par la façon dont nous transmettons le message : le contexte choisi, le ton de la voix, l’expression du visage….

Prenons le cas de deux Directeurs de départements qui doivent travailler ensemble sur un projet transversal. Ils n’ont pas confronté jusqu’au bout un incident passé qui s’est produit et qui a mis en rivalité leurs deux départements. Si l’un d’eux ressent toujours de la colère ou de l’amertume en lien avec cet incident, leurs échanges sur le projet seront inévitablement parasités par cette relation « malade ». Difficile d’être efficace dans ce contexte…

Les filtres de perception

Un autre élément d’influence que nous avons tout intérêt à garder à l’esprit est l’existence de filtres personnels. Ils opèrent en chacun de nous pour exprimer un message ou pour percevoir et traiter les informations qui nous sont transmises.

Ces filtres sont liés à notre environnement culturel d’origine, à notre histoire de vie et au contexte conjoncturel dans lequel nous nous trouvons au moment de donner ou recevoir un message.

Est-ce que nous allons plutôt centrer notre discours sur les informations, les actions ou les personnes ? Est-ce que nous percevons plutôt le message dans sa globalité ou bien sommes-nous plutôt attentifs aux détails ? Par ailleurs, quels sont nos critères d’évaluation et de décision ? Ceux de notre interlocuteur ? Et sommes-nous alignés entre l’émetteur et le récepteur sur la signification de ces critères lorsque nous échangeons ?

Derrière la transmission d’un contenu, se révèle donc la rencontre de deux « modèles du monde » avec chacun ses propres filtres, et l’incompréhension qui peut éventuellement en découler. Le coaching de communication permettra de pallier les difficultés auxquelles nous devons faire face.

Quelques pistes pour rendre notre communication plus efficace…

Nous sommes des êtres de relation et nous ne pouvons avancer par rapport à nos projets qu’avec le consentement libre de nos partenaires et de nos interlocuteurs. Prendre soin de sa capacité de communication vraie et efficace est donc essentiel pour chacun de nous.

Voici des pistes pour améliorer son talent de communicant :

  • Conscientiser ce que chacun apporte comme message « en background » ou « dans sa présentation extérieure », au delà des mots;
  • Prendre le temps de soigner la relation si c’est nécessaire pour ne pas parasiter le contenu du message;
  • Etablir un bon rapport avec son interlocuteur au démarrage de l’échange;
  • Se préparer à communiquer en se mettant dans les chaussures de son interlocuteur et en prenant du recul par rapport à ses propres enjeux.

Ces dimensions pourront naturellement être approfondies dans le cadre d’un atelier ou d’un coaching.

Sabrina Ghandour

Coach Group’3c

Membre de l’association Luxe Partenaires