Cellule d’écoute psychologique en entreprise

Accueil » Cellule d’écoute psychologique en entreprise
Group'3C - Outplacement individuel

Qu’est-ce qu’une Cellule d’écoute ?

Une cellule d’écoute est un service mis en place par l’entreprise mais extérieur à l’entreprise qui permet aux personnes d’évoquer de façon anonyme et en toute confidentialité des problématiques ou des difficultés rencontrées. Il peut s’agir de tout type de situation perçue comme une violence psychologique (violence externe : insultes, menaces, incivilités, agressions ; ou interne : harcèlement moral, sexuel, conflits) ou toute situation source de stress (changement important dans l’organisation du travail, évènement critique au sein de l’entreprise, etc.) Notre cabinet d’outplacement la propose de façon systématique pour accompagner les plans de départ collectifs (PSE ou PDV).

A qui s’adresse la cellule d’écoute ?

La cellule d’écoute s’adresse traditionnellement à des salariés lorsque ceux-ci sont amenés à faire face à des situations de stress psychologique important. Il peut s’agir du suicide d’un collaborateur, du licenciement économique d’un groupe de personnes ou de changements organisationnels importants.

Ce service s’adresse également aux managers qui ont besoin de mettre en place des actions de prévention de risques psycho-sociaux ou qui souhaitent discuter sur des problématiques individuelles détectées dans leurs équipes. Il peut s’agir de situations de violences psychologiques ou parfois sexuelles de type harcèlement, mais également de détection de problèmes de santé de leurs collaborateurs, ou de façon plus large de situations dans lesquelles leurs équipes pourraient avoir l’impression d’être des victimes.

Pourquoi mettre en place une cellule d’écoute psychologique en entreprise ?

La mise en place d’une cellule d’écoute permet, en première instance, aux personnes d’échanger sur le mal être rencontré (souvent ressenti comme des violences ou des situations de harcèlement psychologique) et de prendre du recul sur la situation.

Ce service leur permet ensuite d’être accompagné dans la recherche de solutions ou de voies d’amélioration par des psychologues spécialisés dans les situations de violences au travail.

Ce service d’écoute et d’accompagnement permet enfin et surtout de faire une synthèse des dysfonctionnements détectés et restituer celle-ci de façon anonyme à l’entreprise. Elle favorise alors le bien-être au travail et la prévention des risques psycho-sociaux. Elle permet de recréer une dynamique propice au bon fonctionnement de l’entreprise.

Quels sont les objectifs ?

Les objectifs sont de plusieurs ordres.

Gérer une situation de crise : la cellule d’urgence

Cette cellule permet aux salariés victimes qui le souhaitent de déposer leur souffrance et de s’exprimer sur les évènements traumatiques vécus en bénéficiant d’une aide psychologique.  Le but de ce service consiste à :

  • Verbaliser l’expérience : nous ne comptons pas ici sur les effets « libérateurs » de la parole, mais nous prenons en compte ce qui est singulier à chacun dans ce qu’est venu dévoiler la rencontre avec le trauma, bien au-delà de la seule dimension de l’émotion.
  • Répondre aux inquiétudes ou aux questions des salariés (afin d’atténuer leur détresse)
  • Apporter un soutien émotionnel et attester la sollicitude de l’entreprise, qui se soucie du bien-être des salariés (pour répondre à un besoin de reconnaissance)
  • Encourager la personne à utiliser ses propres ressources pour dépasser l’effet de l’évènement
  • Détecter précocement les personnes qui nécessiteront des mesures particulières de soutien

L’objectif étant de prévenir les troubles du stress post traumatique (TSPT) et les maladies liées (Troubles dépressifs, somatisations, addictions, etc)

Permettre la veille : prévention de situations de violences ou de harcèlements en entreprise

En cas de suspicion de dysfonctionnement, ou après une situation traumatique, la cellule permet de recenser de manière collective et anonyme les situations à risque dans l’entreprise.

Elle peut alors être suivie de séances de formation ou d’ateliers pour sensibiliser tous les salariés sur ces risques. Cette association permet souvent de mettre en place dans l’entreprise des ambassadeurs qui reprendront le flambeau de la cellule d’écoute en interne.

Group'3C - Bilant de competences

Comment mettre en place une cellule d’écoute ? Notre méthodologie

Notre service cellule d’écoute psychologique peut être mise en place sous 24 h.

Trois consultants, psychologues professionnels, dont un docteur en psychologie, pourront intervenir sur place ou à distance (téléphone ou visioconférence) pour mettre en place des rendez-vous individuels. Des plages horaires dédiées peuvent être définies ou l’entreprise peut décider de plages horaires libres, le soutien se matérialisant par une ligne d’écoute. Nos consultants psychologues contacteront alors les personnes dans la journée.

Un reporting et un suivi sera fait en respectant la confidentialité et l’anonymat des bénéficiaires : nombre de séances réalisées et principales catégories de problèmes remontés.

Déontologie et confidentialité

Le cadre de nos interventions en cellule d’écoute est très strict : cadre déontologique de la profession de psychologue (article 226-13 du code pénal relatif au secret professionnel), respect de l’anonymat, et respect de la protection des données personnelles.

Les entretiens se passent dans le respect du secret professionnel et de la vie privée et la cellule de soutien travaille en totale indépendance de l’employeur. Néanmoins, le psychologue peut, lorsqu’il l’estime nécessaire (situations qui portent atteinte à l’intégrité de la personne) alerter le médecin du travail ou les autres instances compétentes.

Pour plus d'information, n'hésitez pas à nous contacter.