La Problématique :

Tout bouge vite aujourd’hui dans l’entreprise et pour les gens dans leur vie professionnelle et personnelle. Mais, Salariés et Entreprise ne vont pas à la même vitesse : les besoins des entreprises sont souvent pressants. Ces changements répétitifs et rapides de managements et de structures, les externalisations, entraînent des pertes de repères pour les salariés , anticiper ces besoins n’est pas chose facile. Le territoire des entreprises s’agrandit avec l’internationalisation et les délocalisations : les entreprises gèrent toujours le court terme et la rentabilité immédiate, la prise en compte du moyen terme (3 ans) n’est pas d’actualité car personne ne sait ce qu’il en sera. Les entreprises forment en fonction de leurs besoins immédiats et cherchent des spécialistes, ce qui est contraire à la culture de généraliste que nous offre notre système éducatif. Cette perte de culture générale fait perdre leur « employabilité » aux salariés et leur capacité à rebondir.

Les salariés peuvent être mis à des postes sans la préparation requise, sans connaissance du « client », du terrain, des hommes. On se fie plus à leur tête bien pleine sans s’assurer qu’elle est bien faite : ils prennent des initiatives sans filet. On n’a plus le temps de se ressourcer de réfléchir à son évolution de carrière.

La réponse de Group’3C :

Group’3C, dépassant le classique « bilan de carrière » trop statique, a mis au point l’audit de carrière pour d’une part permettre à un cadre ou dirigeant de mener professionnellement une réelle réflexion sur ce qu’il est, ses motivations, son savoir-faire, et d’autre part bâtir un projet tenant compte de cette réflexion qui soit tourné vers l’avenir. En 20 ans de pratique, le Group’3c a aidé de nombreux cadres à se repositionner :

  • La plus part ont poursuivi leur carrière dans leur entreprise, leur audit de carrière ayant permis de redécouvrir des potentialités jusqu’ici ignorées ou inexploitées.
  • Pour d’autres la solution a été trouvée en dehors de l’entreprise (outplacement) car le projet du cadre senior n’entrait pas dans sa problématique.

Audit de carrière