La Problématique :

Aujourd’hui dans l’entreprise 4 générations cohabitent, doivent apprendre à travailler ensemble et à partager des valeurs différentes, ayant un vécu très différent, avec des attentes différentes. Ce qui entraîne des inadéquations.

  • 60 à 65 ans : Ont connu la fin de la guerre, la pénurie (il y avait des cartes d’alimentations jusqu’en 1950, pénurie de logements jusqu’en 1955). Il fallait faire des efforts et reconstruire
  • 48 à 58 ans : Ont connu les 30 glorieuses, la facilité, l’expansion et sont habitués à profiter et consommer. Pour eux la croissance de 5%, était normale ; ils ont acheté leur logement avec un crédit payé par l’inflation.
  • 30 à 45 ans : Ont subi les désillusions, les difficultés à trouver un premier emploi, la montée du chômage, les premières grosses restructurations. Ils ont été les premiers à connaître le crédit cher.
  •  20 à 30 ans : Vivent l’instant présent, plus rien ne les étonnent, ce sont des nomades, désireux de prendre du temps pour eux.

Les départs ou l’élimination des seniors ont été pensés comme un bon moyen de résorber le chômage, de baisser les coûts, et ont trouvé un écho favorable auprès des papy boomers heureux de continuer à profiter du système et de pouvoir consommer du loisir. En fait leurs départs ont contribué à la perte de repères et ont privé l’entreprise de leur expérience acquise sur le terrain, de leur connaissance des rouages de l’entreprise, d’une bonne capacité à relativiser.

La réponse de Group’3C :

Group’3C, dépassant le classique « bilan de carrière » trop statique, a mis au point le bilan de stratégie de carrière pour d’une part permettre à un cadre ou dirigeant de mener professionnellement une réelle réflexion sur ce qu’il est, ses motivations, son savoir-faire, et d’autre part bâtir un projet tenant compte de cette réflexion qui soit tourné vers l’avenir. En 20 ans de pratique, Group’3C a aidé de nombreux cadres seniors à se repositionner :

  • La majorité a terminé sa carrière dans son entreprise, l’audit de carrière ayant permis de redécouvrir des potentialités jusqu’ici ignorées ou inexploitées.
  • Pour d’autres la solution a été trouvée en dehors de l’entreprise (outplacement) car le projet du cadre senior n’entrait pas dans sa problématique.

Bilan de stratégie de carrière

Post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.