28 Juin 2020
jobboards group'3C

Avec les perspectives d’augmentation du chômage annoncées, nous avons voulu faire le point sur les bonnes stratégies à mettre en œuvre dans sa recherche d’emploi, notamment via l’utilisation des jobboards

Anne Perrin, co-fondatrice de Cleverconnect, nous a partagé sa vision du marché et de ce qu’il est important de garder en tête pour l’utilisation des jobboards. 

Cleverconnect comprend le jobboard Météojob, la plateforme de recrutement Visiotalent, et HRmatch qui aide les entreprises à trouver la meilleure adéquation entre les cv et le profil recherché

Quels sont les métiers en tension post-covid?

Anne revient sur les chiffres en nous rappelant qu’avant la crise les métiers cadres étaient en tension.  Le Covid19 a eu un impact catastrophique sur les métiers du tourisme, l’aviation civile et l’aéronautique. Pour le reste, le marché de l’emploi reste pour l’instant relativement dynamique. 

Toutefois, on sait que la fin de l’année sera difficile avec des annonces de plans sociaux de grande envergure. Pour se donner le maximum de chance de trouver un poste, il faudra savoir se démarquer. 

Anne nous rappelle qu’une recherche d’emploi efficace passe par le réseau et la réponse aux annonces. En effet, il sera toujours plus rapide pour une entreprise de gérer les candidatures de personnes qui ont fait acte de candidature. Elles sont sûres que ces personnes sont en recherche active et motivées par le poste qu’elles ont à pourvoir.

Il ne faut pour autant pas négliger les jobboards, sur lesquelles les entreprises recherchent si elles n’ont pas trouvé le profil idéal. 

Comment bien utiliser un Jobboard?

Quand on dépose son cv sur les jobboards, il faut garder en mémoire que l’exploitation de celui-ci se fait sur la base de mots clés. Concrètement, cela implique pour le candidat de bien identifier les compétences associées à son métier. Faire ce travail préalable lui permettra de remonter dans les algorithmes de recherche. Même si ses compétences personnelles, sofskills, sont largement reconnues, se sont ses hardskills qui feront en premier lieu remonter son cv. C’est le 1er tri fait par les entreprises quand elles analysent un parcours. 

Priorité à un cv simple : dans toute la mesure du possible intégrez un format pdf. Les outils de recherches ne sont pas paramétrés pour lire tous les supports : il serait dommage qu’un cv ne soit pas lu pour une simple question technique ! Dans toute la mesure du possible, on évitera de multiplier le nombre de « blocs » qui risquent de nuire à une lecture efficace par les logiciels. 

On peut aussi rendre son cv plus attractif en y adjoignant une vidée de présentation entre 1 min et 1.30min. Si l’exercice peut effrayer de prime abord, il se révèle souvent être un atout. Elle peut prendre la forme d’un lien à suivre, ou d’une pièce jointe. 

Les « plus » pendant une recherche

Enfin, pour les personnes sans activité, qu’elles n’hésitent pas à se former en parallèle de leur recherche d’emploi. Il existe des ressources gratuites leur permettant de développer des formations ou compétences qui peuvent manquer à leur cv : https://www.fun-mooc.fr/ ou https://fr.coursera.org/ entre autres.

En conclusion, Anne Perrin précise qu’il y aura de réelle opportunités pour les personnes qui sauront se démarquer.

Dalila Abgrall & Mireille Garolla